Évitez les pièges et les mauvaises surprises, consultez notre guide
et faites construire votre maison en toute sérénité…

Vous souhaitez faire contruire votre maison au meilleur prix ?

  • Rapide

  • Sans engagement

  • 100% gratuit

Construire une maison pas chère

La construction d'une maison nécessite un lourd investissement qu'il faut pouvoir assumer jusqu'au bout, de la fabrication à l'aménagement en passant par les frais annexes. La réglementation thermique 2012 pour limiter la consommation d’énergie des bâtiments neufs a d’ailleurs eu tendance à faire augmenter le coût des constructions depuis son entrée en vigueur. Mais cette mesure permet aussi de faire des économies par la suite.

Il est toujours possible d'économiser efficacement sans négliger la qualité de la construction. Dans cette démarche, nous vous proposons de faire le point les meilleures solutions à adopter pour dépenser efficacement et moins. Il ne faut généralement pas essayer de rogner sur certaines dépenses (comme la robinetterie ou  le parquet) jugées incontournables et judicieuses.

Comment faire construire sa maison au meilleur prix ?

S'il est possible de construire sa maison soi-même, il sera toujours conseillé de s'adresser à un constructeur. En effet, celui-ci connaît son métier et saura vous offrir un produit fini répondant à toutes les normes et règles en vigueur. Il vous évitera d'éventuelles dépenses supplémentaires si jamais la maison nécessite des réparations précoces faute d'un montage soigné.

Les grands constructeurs peuvent parfois mieux négocier le prix de leurs matériaux, mais les meilleurs artisans et les meilleurs matériaux sont forcément plus chers. Si le prix d’une construction est bas, il faut se poser la question de la qualité.

Pour obtenir un meilleur prix avec une construction pas chère, n'hésitez pas à comparer plusieurs constructeurs et faire jouer la concurrence. Avec notre simulateur en ligne, vous pourrez obtenir plusieurs offres adaptées à vos exigences et faire quelques économies utiles sur la facture finale.

Qui prendra en charge efficacement le chantier ?

Quel professionnel choisir pour mener les travaux ?

Deux types de spécialistes peuvent prendre en charge la construction de votre maison : les constructeurs et les maîtres d’œuvre (dont les architectes peuvent faire partie). Choisir l’un d’entre eux a des répercussions sur la qualité, la durée et le coût de la prestation. L’étape est donc cruciale pour vos finances, même si l’on a tendance à minimiser son importance, car les économies peuvent vraiment être significatives. Le choix peut d’ailleurs aussi être restreint en fonction de la disponibilité de vos interlocuteurs et de vos propres impératifs chronologiques.

Sachez que les constructeurs proposent généralement un contrat de construction de maison individuelle (CCMI) avec un prix fixe et définitif. Cela les soumet à une obligation de résultat, contrairement aux autres professions. Si les devis des maîtres d’œuvre sont généralement transparents, leurs prix peuvent évoluer au cours du chantier. Mais leur indépendance vis-à-vis des artisans peut être avantageuse si votre projet de construction est peu courant, atypique voire insolite.

Les coûts relevés sur les devis

Pour gérer son budget correctement, mieux vaut connaître le prix détaillé de chaque élément de votre future maison. Pour pouvoir comparer le coût de chaque élément important, l’idéal est de demander et de comparer plusieurs devis. La mise en concurrence est importante, car elle vous permet de négocier les tarifs et de juger la transparence de vos interlocuteurs.

L’appel d’offre est une solution pour construire au meilleur prix. N’hésitez pas à solliciter plusieurs représentants des différentes professions pour vous rendre compte du contenu et des tarifs des propositions de chacun. C’est d’ailleurs aussi l’occasion de constater leur réactivité.

L’incidence du terrain

Vivre sur un terrain isolé peut certes être abordable de prime abord, agréable et avoir du charme. Mais bâtir en lotissement garantit que votre terrain est viabilisé. Cela implique que ce dernier est forcément constructible et raccordé aux différents réseaux. Le coût d’un raccordement oscille généralement entre 5000 € et 15 000 € ! Le prix dépend de la distance de raccordement et de la situation de votre maison par rapport au réseau (plus haut, au même niveau ou plus bas).

Renseignez-vous sur la présence du tout-à-l’égout dans la commune de votre projet. Le devis sera nettement plus élevé si vous devez mettre en place un assainissement individuel.

Bien évidemment, construire sur un terrain vallonné impliquera un coût. Autant vous prévenir, les frais de terrassement peuvent être élevés.

L’incidence du type de maison

Soyez prudent concernant les maisons low cost

Il existe différentes gammes de maisons, selon la qualité globale de la construction. Celles du haut de gamme sont les plus chères car elles disposent des meilleures techniques de construction et des matériaux adéquats. Les maisons dites « low cost » (« à prix réduit ») sacrifient parfois la qualité de la maison en faveur du prix. S'il existe des bonnes maisons pas chères, il convient d'être particulièrement prudent : la durée de vie des matériaux est généralement plus faible et la qualité des matériaux n'est pas systématiquement garantie. Aussi, d'autres constructeurs posent des conditions pour bénéficier de ces prix attractifs, comme une surface habitable limitée ou la non-possibilité de demander des modifications par rapport au plan d'origine. Enfin, il arrive que certaines options annulent l'économie qu'offre la maison low-cost.

Quel est le premier prix pour une maison contemporaine ?

La maison contemporaine est, par définition, une maison moderne par son esthétique et sa construction qui répond aux techniques récentes de fabrication. Elle s'adapte au mieux à vos besoins et envies et propose un ensemble d'une plus grande cohérence tout en se démarquant des autres. Elle favorise l'espace, l'isolation et l'environnement. Cela étant, ces possibilités de personnalisation risquent de faire varier le prix selon les choix de chacun. Le montant n'est donc pas fixe mais on estime à 1 800 € le mètre carré une maison contemporaine au premier prix.

Quel est le premier prix pour une maison en bois ?

Avec une maison en bois, vous profiterez d'une construction écologique avec une esthétique chaleureuse et naturelle, tout en profitant de la solidité et de l'isolation du bois. C'est un matériau adaptable, léger, facile à transporter et qui vous permet donc une fabrication plus rapide et un chantier plus propre et efficace. Ainsi, la maison en bois sera moins chère qu'une maison traditionnelle : 600 € le mètre carré pour une maison de premier prix. Faites attention cependant car ce prix est appelé à varier selon les dimensions, les techniques de fabrication ou le nombre de pièces.

Quel est le premier prix pour une maison traditionnelle ?

Les maisons traditionnelles sont plus simples à trouver car la demande est plutôt faible en comparaison des appartements et leurs prix sont donc modulés en conséquence. Ce sont des constructions bien entretenues, personnalisables, qui ne nécessiteront pas un lourd entretien. Elles bénéficient de faibles charges et permettent des économies d'énergie non négligeables. Néanmoins son prix variera selon divers paramètres tels que ses dimensions, les matériaux utilisés ou le nombre d'étages et de pièces. On estime à 1 000 € le mètre carré une maison traditionnelle premier prix.

Maison en kit à installer soi-même

Les maisons en kit sont généralement des conceptions standardisées, sans alternatives de sur-mesure. Il s’agit seulement de l'enveloppe du bâtiment (l’ossature, les fenêtres, les portes et le toit). Un constructeur doit ensuite travailler sur place pour créer la structure.

Le marché de la maison en kit tend à se développer dernièrement. Il permet à ceux qui le souhaitent d'assumer une partie de la construction de leur maison, avec les éléments de l'habitation préfabriqués en atelier avant livraison. C'est une solution qui offre une économie de temps et d'argent puisque les éléments sont déjà montés. Puis une partie d'auto-construction permet d'économiser les frais de main d’œuvre. Vous avez ainsi un plus grand contrôle sur la construction avec moins de contraintes liées au chantier. Certains constructeurs à moindre coût proposent aussi diverses formules avec une modulation de votre implication afin de s'adapter à votre disponibilité. L'une vous propose de n'assurer que l'aménagement, une autre ajoute les finitions, une troisième inclut une partie des travaux. On estime que ces maisons à moindre prix sont 30 % moins chères que les constructions standards.

Cependant, l'auto-construction reste un engagement qui demande du temps et de l'énergie dont tout le monde ne dispose pas. Aussi, il vaut mieux savoir bricoler si vous vous voulez vous assurer d'un bon résultat final et éviter toute malfaçon. Dans le cas contraire, non seulement votre maison pourrait être imparfaite, mais elle serait en plus invendable. Il faut également garder à l’esprit que cela reste un projet coûteux et que certaines banques ne seront pas disposées à vous soutenir si vous assurez la construction en lieu et place d'un professionnel. Enfin, cela reste un marché confidentiel avec un nombre limité de constructeurs, lesquels n'offrent pas tous les mêmes garanties. Étudiez bien les offres afin de bénéficier d'un contrat équivalent à celui des maisons individuelles où le constructeur s'est engagé à respecter les délais et les tarifs inscrits sur le contrat.

Maison modulaire

Ce type de maison n’est pas construit à l’emplacement de votre future habitation. La maison modulaire est composée d’un ou de plusieurs modules fabriqués dans des usines. Ces modules sont ensuite transportés vers le chantier par des camions et des escortes très coûteux. Un prix qui grimpe aussi à cause de la grue nécessaire sur le chantier pour l'installation. Et vous êtes entièrement responsable des fondations.

Cette solution est souvent perçue comme modernes et conçue de façon écoénergétique et économique. La maison modulaire est prête à être habitée après une construction en quelques mois. En cas de déménagement, achetez un terrain et vous n’aurez juste qu’à démonter et réinstaller votre maison !

Les fabricants de maisons modulaires s’engagent à respecter le code du bâtiment. Néanmoins, contrairement à certaines idées reçues, le coût de ces habitations est le même que celui des maisons contemporaines. Puis il faudra faire vérifier la structure modulaire afin que celle-ci reste acceptable dans la durée.

Quelques autres bémols sont à déplorer pour ce type projets. Le financement peut-être difficile à obtenir auprès des organismes de prêt et la valeur à la revente est faible (environ 20 % de moins par rapport à la valeur initiale). Les catalogues des fabricants réduisent les possibilités de personnalisation. Puis ce type de bâtisse est interdit dans certaines zones.

Maison bioclimatique

Concevoir une maison bioclimatique avec un professionnel expérimenté n’engendre pas ou peu de surcoût au moment de la construction. Puis vos futures factures d’énergies seront allégées.

L’orientation de la maison et des pièces est imaginée par rapport à la course du soleil pour économiser le chauffage. De grandes ouvertures sont donc prévues sur la façade sud de la future demeure. Mieux vaut se renseigner sur l’expertise du professionnel à qui vous confiez ce genre de constructions. Orienter correctement ses menuiseries maximise les apports solaires passifs : un chauffage gratuit et renouvelable.

L’incidence de la forme de la maison

Privilégier la simplicité

Les architectures aux formes complexes, avec des décrochés de façade, de grands séjour ou des toits plats impliquent une mise en œuvre coûteuse. Les maisons rectangulaires ou carrées sont bien moins onéreuses et ne vous empêchent pas de personnaliser votre intérieur. Le fait que ces formes soient compactes induit que la construction aura des murs moins longs. Le chantier sera donc plus court, nécessitera moins de matériaux et de main-d’œuvre. Cela vous coûtera donc moins cher !

Des étages ou de plain-pied ?

En moyenne, une maison à étages sera légèrement moins coûteuse à la construction qu’une maison de plain-pied. Cette dernière a besoin d’un terrain bien plus grand pour égaler la surface habitable de son homologue. Puis les travaux de terrassement sont proportionnels à la surface au sol. Contrairement aux idées reçues, toutes ces mises en œuvre finissent donc souvent par coûter plus cher que l’érection d’une habitation classique à étages.

Du point de vue de la réalisation, une maison à étages demande moins de matériaux et de main d’œuvre. La facture et la charpente sont des postes de dépense importants dans la construction. Si la surface à couvrir est moindre, le coût l’est aussi.

Pourquoi pas un auvent plutôt qu’un garage ?

Un garage n’est pas toujours nécessaire. D’autant que cela peut coûter cher et que des solutions bien moins coûteuses existent. Contre la pluie, la neige ou la grêle, un auvent sera un abri tout aussi efficace pour protéger votre voiture.

Sans mur ni dalle ni porte, le prix est forcément plus clément avec votre porte-monnaie. Puis ce type de structures peut apporter une touche d’esthétique à votre maison. Puis il est toujours envisageable de prévoir un espace pour un garage en attendant d’avoir plus de moyens. Les auvents sont souvent plus facilement démontables.

Pour les amoureux du stockage, l’achat d’un abri à jardin en plus de l’auvent sera malgré tout moins onéreux et fera aussi bien l’affaire qu’un grand garage.

L’incidence des matériaux et de la conception

Le corps de bâtiment

Le béton cellulaire est un bon rapport qualité-prix pour une isolation efficace et peu onéreuse, tout comme la brique. Le parpaing est certes la solution la moins chère mais il n’aura pas cette qualité isolante. La pierre reste évidemment une bonne solution tant d’un point de vue protecteur que de solidité. Mais ce matériau est bien plus cher et difficile à poser.

Si le volume de matériaux prévu pour votre construction ne permet pas de négocier les prix, vous pouvez essayer de vous grouper à d’autres personnes qui souhaitent aussi construire. Un achat en commun pourra sûrement permettre une baisse des coûts pour chacun.

Vouloir un balcon, une terrasse, une piscine ou un garage coûte forcément plus cher.

La toiture

Le nombre de pans d’une toiture influence son prix. Un toit d’un seul pan permet de réaliser des économies et moins de perte sous pente. Mais le toit à deux pans, plus répandu, reste simple, rapide et encore moins cher à réaliser. En revanche, les toitures qui comportent plus de pans mordront plus dans votre budget.

Un toit à la pente moins inclinée nécessitera moins de charpente et de tuiles et sera donc moins coûteux. Mais un toit plat coûte par contre plus cher !

Si vous choisissez d’opter pour un toit à deux pans classique, nous vous conseillons de rajouter quelques rangées de matériaux afin de gagner en surface habitable sans vous ruiner. Ce petit apport vous permettra plus de confort sous le toit sans les contorsions pour éviter de vous cogner. Avant d’adopter cette démarche, n’oubliez pas de consulter le règlement de votre lotissement pour connaître la hauteur maximale que peut atteindre votre toiture.

La menuiserie

Les fenêtres en PVC sont les moins chères et offrent une très bonne isolation tant au niveau thermique que phonique.  Des gammes mi aluminium mi PVC peuvent permettre de diminuer un peu la facture. Les menuiseries en bois avec une ouverture à la française sont souvent moins coûteuses que les baies coulissantes en aluminium.

La simple couleur d’une menuiserie peut fait varier sont prix de façon non négligeable. Certaines couleurs ne sont pas disponibles en PVC. Puis un plan local d’urbanisme (PLU) peut avoir des exigences particulières en la matière.

Concernant vos ouvrants, opter pour des formats non standards s’avèrera forcément onéreux.

Si le triple vitrage permet une isolation thermique efficace, les performances du double vitrage en la matière sont également très bonnes et à un prix moins élevé. Puis le double vitrage permet de bénéficier davantage du rayonnement solaire.

Sachant que la toiture reste la partie la plus importante à isoler dans une maison, le triple vitrage ne semble donc pas la première des priorités. Mais cette dernière solution pour malgré tout s’avérer adaptée en fonction du positionnement d’une pièce ou encore du lieu où vous vivez. Le choix du triple vitrage pourra se justifier dans une région souvent exposée au froid, moins dans une région plus ensoleillée.

Reste à préciser que la bonne réalisation du châssis de toute fenêtre joue un rôle aussi important dans l’isolation que le nombre de vitres et le remplissage ou non de l’espace entre elles avec un gaz isolant.

La disposition intérieure

Rendre sa maison moins chère, cela peut aussi passer par une réduction du nombre de cloison. De quoi économiser sur la maçonnerie et les portes. Puis la disposition en loft peut permettre un aménagement à l’esthétique de plus en plus recherché.

L’isolation

Voilà le sujet sur lequel nous vous invitons à rogner le moins possible. D’autant que certaines solutions d’isolation sont désormais très abordables et permettent des économies d’énergies importantes à l’avenir. Il est déjà bien de se baser sur la réglementation RT 2012, mais on peut faire encore mieux.

L’incidence des finitions

Les finitions extérieures

Le choix des enduits de vos murs extérieurs et de l’habillage de la toiture peuvent faire varier votre budget de plusieurs milliers d’euros à la hausse ou à la baisse. Concernant un enduit de façade, plus la surface du mur est importante plus vos exigences en matière de finition impacteront votre budget.

Les finitions intérieures

Les finitions intérieures peuvent être l’occasion de réduire votre facture finale, surtout si vous êtes bricoleur ou si vous avez des connaissances qui le sont. En quelques jours avec des amis ou en famille, vous pouvez réaliser des travaux sans passer par des professionnels. Notamment pour la peinture, le carrelage et autres revêtements du sol.

Les gammes de parquets stratifiés proposés dans les magasins de bricolage sont très variées. Qui plus est, le rapport qualité-prix peut vraiment être excellent. Avec de la patience, la pose n’est pas forcément très compliquée. Et l’achat d’une scie-sauteuse vous reviendra moins cher que l’intervention d’un artisan.

Le temps, l’implication, la persévérance et l’application sont des formes d’investissements personnels qui peuvent contrebalancer des investissements pécuniaires. Si vous êtes néophytes en bricolage, des sites, forums, guides pratiques et tutoriels sont disponibles en ligne. Puis vous pouvez aussi demander conseil à des experts de votre magasin de bricolage. Il est même possible de participer à des ateliers pédagogiques de travaux pratiques pour se faire la main et bénéficier de conseils avisés. Une bonne façon de trouver des personnes intéressées par des achats de matériaux en commun.

Vous souhaitez faire contruire votre maison au meilleur prix ?

Partagez cet article
Nos services

Comparez les devis
de 4 constructeurs
gratuitement

Définissez votre projet