Évitez les pièges et les mauvaises surprises, consultez notre guide
et faites construire votre maison en toute sérénité…

Vous souhaitez faire contruire votre maison au meilleur prix ?

  • Rapide

  • Sans engagement

  • 100% gratuit

Les utilisations du jardin

La maison et les accès

La première fonction du terrain, avant qu'il ne soit un jardin, est d'être la surface d'accueil la maison. 

Pour conserver de la place sur le terrain pour y créer un jardin, pour réserver de la place pour, plus tard, réaliser une extension, il est préférable, dans le respect du PLU , de positionner la maison :

  • dans un coin de la parcelle, ou proche d'une limite séparative : cela libèrera le maximum de terrain, 
  • en minimisant les voieries d'accès (impact sur le budget de construction) de telle sorte qu'il n'y ait pas de bouts de terrains isolés (cela peut aller jusqu'à faire un garage séparé proche de la voirie d'accès). Prévoyez donc
    • les accès de vos véhicules,
    • de ceux d'enfants ou d'amis,
    • l'accès piétons, 
    • l'évacuation des poubelles, la livraison d'un meuble, ou l'arrivée de poussettes d'enfants ou de fauteuil roulant.
  • construire en étage : une maison d'un étage occupe moitié moins de surface au sol qu'une maison de plain-pied de même surface habitable.

La terrasse et l'aire de vie

Une terrasse positionnée au nord de la maison serait souvent à l'ombre de la maison, source de fraicheur en été, mais elle ne serait que peu utilisée. Il vaut mieux l'implanter au sud (ou proche du sud). Et proche de la cuisine (et du barbecue ?) pour pouvoir être un coin repas fonctionnel.

Le revêtement de la terrasse peut être source de difficultés :

  • Trop clair, il sera éblouissant en été, et nécessitera peut-être l'ajout d'un store pour créer une zone d'ombre, 
  • Trop sombre, il absorbera la chaleur et un déjeuner en été sera intenable.

En outre il doit être :

  • Antidérapant, en particulier si le sol peut être mouillé par des bains dans une piscine proche : le bois ou des carrelages spécifiques conviendront, 
  • Ingélif, pour résister au gel : là encore le bois convient, évidemment, mais aussi des carrelages spécialement conçus (ce sont des carreaux pressés, à faible absorption d'eau, donc faiblement impactés par le gel de cette dernière).

Pour être utilisable confortablement, les dimensions de la terrasse doivent suffisantes : 4 x 4 m est un minimum. C'est la dimension idéale pour installer votre salon de jardin

Cette terrasse peut aussi être un simple coin repas, abrité du vent dominant par la maison, à l'ombre d'un arbre, d'un parasol ou d'une pergola. Hors les repas, elle pourra vite devenir une aire de repos où poser quelques transats, chaises ou fauteuils d'extérieur pour profiter du calme, de la vue, de la famille, et des amis.

L'aire de jeux

Un bout de pelouse dégagera la vue et permettra d'accueillir un but de foot et / ou quelques activités sportives des enfants. Mais cela interdira la présence proche de petites plantes, fleurs et massifs qui ne résisteront pas aux passages fréquents des ballons. Il peut donc être tentant de repousser cette partie le plus au fond possible du terrain, avec l'idée accessoire qu'ainsi positionné ce sera moins bruyant. Mais ce sera contradictoire avec la possibilité de surveillance des enfants par les adultes.

Par ailleurs, la présence de jouets aux dimensions importantes et aux couleurs criardes n'est pas toujours esthétique : un bout de haie pour cacher la vue est à envisager.

Nature et culture

Le jardin d'agrément 

Le jardin d'agrément pourra être constitué de massifs floraux ou de rocailles à implanter en fonction du type de sol, de l'ensoleillement, de l'ombre portée des arbres, et de telle sorte que les floraisons seront étalées dans la saison.

Les plantes pourront être associées en combinant leur forme, leur hauteur, leur aspect, leurs couleurs, en créant  des ambiances particulières grâce aux volumes, aux textures, aux couleurs, voire aux parfums.

Une bonne façon de se renseigner sur les plantes locales qui pousseront bien est d'observer les jardins du voisinage. Les végétaux en harmonie avec leur terrain sont toujours vigoureux et avec des floraisons abondantes. En outre, l'observation de ce qui a été fait ailleurs contribuera à vous donner des (bonnes) idées.

Attention, certaines plantes sont allergènes, toxiques ou piquantes !

Le potager

Si vous décider d'implanter un potager, vous devrez choisir un endroit de votre terrain où il y a à la fois de la lumière, de la chaleur (donc à l'abri du vent) et un sol fertile. Sinon, sur ce dernier point, il sera nécessaire de l'amender.

Vous veillerez 

  • à faire tourner les cultures, de façon à ne pas appauvrir le sol et éviter la création de foyers répétitifs de ravageurs, 
  • à encadrer les semis d'une protection type cendre ou sciure de bois pour empêcher, par exemple, les limaces de passer,
  • à laisser pousser des fleurs sauvages à proximité pour qu'elles accueillent des "auxiliaires" utiles à l'agriculture : abeilles et papillons pour poliniser vos pantes, coccinelles pour manger les pucerons etc… Cela, en outre, diminuera votre consommation de produits insecticides (contre les insectes), herbicides (contre les mauvaises herbes) et fongicides (contre les champignons) qui sont dangereux pour la nature (car rarement biodégradables) et pour l'homme.

Pour que votre jardin ou votre potager se développe harmonieusement, n'oubliez pas qu'il vous faudra également :

  • un point d'eau proche, sauf à devoir manier des arrosoirs…
  • un abri de jardin pour ranger vos outils,
  • une motivation pour s'occuper toute l'année du jardin et du potager.

L'abri de jardin

Bien qu'utile, il est souvent peu esthétique. Si le garage est trop petit, il sera incontournable pour servir au rangement des outils (tondeuse, jardinage, bricolage, sports).

Il sera mieux placé en limite de parcelle, ou dans un coin, ou au fond du jardin ou adossé à un mur aveugle de la maison. 

Quelles sont les autorisations nécessaires pour construire un abri de jardin "en dur" ? Tout dépend de la situation géographique, de la surface et de la hauteur de l'abri de jardin. 

  • En secteur sauvegardé ou site classé, une démarche administrative ou une demande d'autotirsation sont toujours requises :
    • Une simple déclaration préalable de travaux quand la hauteur est inférieure à 12 m et la surface inférieure à 20 m²,
    • Un permis de construire quand la hauteur est supérieure à 12 m ou la surface supérieure à 20 m²,
  • En dehors des secteurs sauvegardés et sites classés :
    • Aucune démarche pour une surface de moins de 5 m² et une hauteur de moins de 12 m
    • Déclaration préalable de travaux pour une surface entre 5 et 20 m² et une hauteur inférieure à 12 m,
    • Permis de construire au-delà.

Vous souhaitez faire contruire votre maison au meilleur prix ?

Partagez cet article
Nos services

Comparez les devis
de 4 constructeurs
gratuitement

Définissez votre projet