Évitez les pièges et les mauvaises surprises, consultez notre guide
et faites construire votre maison en toute sérénité…

ATTENTION ! Les constructeurs ne font pas de piscine. Comparez 4 devis d’artisans spécialisés dans la construction de piscine

  • Rapide

  • Sans engagement

  • 100% gratuit

Les choix techniques pour la construction d'une piscine

Le béton monocoque

La cuve est coulée en une seule prise : murs et fonds ensemble en béton projeté.

Un ferraillage vertical et horizontal fait le tour de la piscine.

Ce choix technique permet ensuite la pose de tous types de revêtements : carrelage, liner, enduits, peintures.

Le béton maçonnerie

La dalle de fond est en béton coulé, les murs sont en maçonnerie (parpaings) avec des piliers béton raidisseurs et un ferraillage haut et bas qui fait le tour de la piscine.

Ce choix technique exclut la pose de carrelage comme revêtement : l'ensemble peut légèrement bouger dans le temps et des fissures ou problèmes d'étanchéité peuvent apparaître. De sorte que le liner ou le PVC armé seront les seules solutions possibles d'étanchéité.

C'est la méthode traditionnelle la plus répandue.

Le coffrage modulaire perdu

C'est le domaine des grands constructeurs de piscine.

Du béton est coulé dans des coffrages assemblés entre eux et ferraillés. Au final, on obtient une piscine en béton armé en l'ayant construite de façon modulaire.

L'étanchéité se fait par un liner ou un PVC armé.

Le coffrage en blocs à bancher

Le bloc à bancher est un parpaing sans fond plus lourd et plus grand. Ils sont empilés décalés les uns sur les autres, ferraillés, et le béton est coulé l'intérieur. (Le bloc à bancher peut être aussi en polystyrène)

De la même façon que le coffrage modulaire perdu, on obtient au final une piscine en béton armé.

La piscine modulaire en kit

Ce sont des panneaux en acier ou en inox qui sont assemblés entre eux et scellés au radier par des jambes de force.

Sur ce principe il y a beaucoup de solutions possibles proposées par les fabricants.

La piscine hors sol

Elle peut être en bois, tubulaire ou autoportante, de formes rondes, carrées, ovales, octogonales, de  toute profondeur, complétement hors sol, enterrée ou semi-enterrée. Très souvent disponibles en kit, elles sont souvent livrées avec le système de filtration.

Le bois apporte une bonne esthétique et une simplicité de montage : c'est comme un jeu de construction où les madriers s'emboitent les uns dans les autres. Mais il faut entretenir le bois avec les produits adéquats (ou acquérir une piscine "aspect bois", en fait à base de PVC).

L'acier (ou l'acier et résine) permet un montage très simple et très solide. Le démontage n'est pas impératif en fin de saison.

La piscine tubulaire est constituée d'une structure tubulaire en acier, montée par emboitages sur un sol plat, non préparé spécialement Une toile est fixée dessus et c'est la pression de l'eau qui assurera stabilité et maintien de la structure. Le démontage est possible en fin de saison.

La piscine autoportante est la plus simple à installer : il suffit de gonfler, pas besoin de dalle béton. Elle est ronde ou ovale, avec un diamètre pouvant dépasser 6 m. L'hivernage ? On dégonfle, plie et stocke en attendant l'été suivant.

Le choix de l'emplacement de la piscine

Pour bien déterminer l'emplacement de la piscine, il y a 3 critères à prendre en compte :

L'exposition au soleil et au vent

Une piscine toujours à l'ombre n'est pas agréable : il faut penser à l'ombre de la maison mais aussi à la végétation (les arbres vont grandir). A l'inverse, avoir un peu d'ombre en plein après-midi au milieu de l'été peut être recherché.

La piscine exposée au soleil bénéficiera :

  • D'un chauffage naturel de l'eau, d'une saison pouvant commencer plus tôt et se terminer plus tard,
  • D'une plage autour du bassin qui sera lumineuse (bronzage..)

La piscine protégée du vent dominant :

  • Conservera une température d'eau peu fluctuante,
  • Evitera de récolter toutes les feuilles, débris, pollen transportés par le vent (et pouvant perturber la filtration),
  • Sera agréable d'utilisation.

La vue (ou plutôt voir, être vu, être entendu)

Certains trouveront une piscine fort décorative et la positionneront face au salon de la maison. D'autres trouveront que c'est en effet décoratif en été, mais fort bruyant, et moche en hiver car recouvert d'une bâche sans goût ni grâce : ils iront alors cacher la piscine au plus loin possible ou derrière une haie.

L'aspect sonore est aussi à envisager : une piscine déclenche des cris stridents de la part des enfants (parfois pas que d'eux d'ailleurs), cris très réverbérés par l'eau et qui portent loin. La végétation ne sera pas d'un grand secours pour éviter les problèmes avec un voisin irascible : si vous avez la possibilité d'un mur, d'une butte, d'un pan de maison (compatible avec l'ombre) ou ne serait-ce que d'éloigner la piscine de la limite de propriété, n'hésitez pas, vous gagnerez en liberté d'usage.

Les données techniques

La taille de la piscine, sa forme, les dimensions de la plage, la position du local technique, la nature du sol, (en pente, plat), les accès, sont des données à prendre en compte.

Comparez 4 devis d’artisans spécialisés votre maison au meilleur prix ?

Partagez cet article
Nos services

Comparez les devis
de 4 constructeurs
gratuitement

Définissez votre projet