Évitez les pièges et les mauvaises surprises, consultez notre guide
et faites construire votre maison en toute sérénité…

ATTENTION ! Les constructeurs ne font pas de piscine. Comparez 4 devis d’artisans spécialisés dans la construction de piscine

  • Rapide

  • Sans engagement

  • 100% gratuit

Budget pour la construction d'une piscine

La construction

Le budget est large : de 2.000 à 50.000 € et dépend tout autant largement de la taille de la piscine et des choix techniques, ou budgétaires, faits.

Ainsi :

  • Une piscine hors-sol coûtera de 1.500 € à 7.000 € et ne nécessitera pas (ou peu) de travaux de terrassement,
  • Une piscine enterrée ou semi-enterrée en kit reviendra de 5.000 à 15.000 €,
  • Une piscine monocoque en polyester nécessitera l'intervention d'un professionnel et reviendra à 10 / 20.000 €,
  • Une piscine en béton maçonné, reviendra terrassement et remblai inclus, entre 20 et 30.000 €. 
  • Au-delà, c'est le domaine des piscines haut de gamme, par leur conception (ex : piscine à débordements), par leur taille ou leur forme, par leurs équipements (ex : volet roulant automatique ou abri haut ou fond mobile qui se transforme en terrasse), ou par les systèmes de filtration.

Le fonctionnements (eau, produits chimiques, courant électrique)

On surestime souvent le coût de fonctionnement d'une piscine.

En fait, il y a 5 postes de dépenses :

  • L'électricité pour faire tourner la pompe de 10 à 12 h par jour en saison : c'est une dépense de l'ordre de 250 €  (les valeurs approchées : 200 jours x  12 h x 750 W x 0.15 € / kWh)
  • L'eau d'appoint : comptez chaque année 10 % à 15 % du volume de la piscine (dans le sud) ; soit pour une piscine de dimension classique (8 x 4 x 1.5 m) environ 5 m3.
  • Les produits de désinfection : s'il n'y a pas "d'accident" (invasion d'algues, eau qui tourne par exemple), comptez environ 100 €. Si, par contre, vous vous absentez 3 semaines, et qu'à votre retour vous ne voyez pas le fond de la piscine parce que les algues ont proliféré suite à un arrêt accidentel de la pompe, ce budget peut rapidement être multiplié par 3 ou 4.
  • Le remplacement du matériel qui s'use : la pompe, le sable du filtre tous les 5 ans, le surpresseur, le robot, l'électrolyseur : comptez sur une moyenne annuelle de 200 €.
  • Le surplus d'impôt foncier.

Au final, le coût de fonctionnement annuel de la piscine sera de 500 à 1.000 €.

La taxe d'aménagement

C'est l'ancienne taxe locale d'équipement. Elle est due une fois pour toute piscine soumise à autorisation. Elle dépend de la surface de la piscine et des taux d'appel de la taxe fixé par le département et la commune.

Au total, en général de 300 à 700 € pour une piscine dans les standards habituellement pratiqués.

La taxe foncière et la taxe d'habitation

Seules les piscines sensées pouvoir être démontables ne sont pas concernées par la taxe foncière : la présence d'une piscine en dur augmente la valeur du bien (impact sur la taxe foncière) et sa valeur locative (impact sur la taxe d'habitation).

Le problème de ces taxes est que leur calcul est assez abscons et que le montant du surplus de taxes est difficile à anticiper. Pour éviter d'avoir une mauvaise surprise, compter que la construction de la piscine va les faire augmenter de 10 % : ce sera un peu moins normalement.

A noter qu'une exonération de 2 ans de taxe foncière peut être obtenue à condition de déclarer la piscine au service des impôts dans les 90 jours qui suivent la fin de la construction (en considérant que la piscine est construite quand on peut se baigner).

Comparez 4 devis d’artisans spécialisés votre maison au meilleur prix ?

Partagez cet article
Nos services

Comparez les devis
de 4 constructeurs
gratuitement

Définissez votre projet